Marque : Maximum Paris

Fauteuil Bultan

En solde
Prix régulier 380 €
( / )
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.
  • -0%
    • Produit fabriqué sur commandeExpédié sous : 2 à 4 semaines
    • Expédié par : Maximum Paris
    • Livraison à domicile du produit seul : 39€
    • Paiement par CB, Paypal ou Virement bancaire

    Nos frais de livraison dépendent de la valeur de votre commande, vous pouvez consulter nos tarifs sur la page de Politique d'expédition

    [short_description]Trop abîmées pour contenir les foules, les barrières de Police se plient en quatre pour vous servir de bancs[/short_description][product_description]
    Le mot de l'archi

    Cette banquette est composée de barrières de sécurité que la préfecture de police jette lorsqu’elles sont trop abimées pour contenir les foules. Les lattes de pin qui constituent l’assise proviennent des rejets d’un fabriquant de sommiers, la mousse des coussins d’une récupération de chutes de production de caoutchouc et le tissus qui constitue les coussins de Bultan est récupéré chez un concepteur de tissus automobile.

    Barrières de sécurité

     Bien que conçues pour être robustes, les barrières de sécurité sont mises à rudes épreuves.

    Leurs pieds sont leur talon d’Achille.

     Souvent écrasés, ils condamnent tout le cadre à la benne, même quand celui-ci est intact. Quelques cintrages, effectués par une machine spécialement conçue, transformeront les vieilles barrières Vauban en structure pour Bultan.

    Lattes de pin

    L’entreprise Bultex fabrique ses sommiers en pin. Pour des considérations esthétiques, la présence de nœuds dans le bois interdit à une petite partie des lattes d’encadrer le sommeil des clients. Caché sous les coussins du Bultan, le défaut invisible ici, permet de sortir toutes ces lattes de chemin de l'incinérateur.

    Mousse de haute qualité

     En dessous d’une certaine dimension, les chutes de productions de la Maison de la Mousse et du Caoutchouc sont jugées inexploitables. Conçus pour être fins et allongés, les coussins du Bultan exploitent cette perte qui entraîne chaque jour la mise au rebut de plusieurs m3 d’une mousse de grande qualité.

    Tissus automobiles

    Séduire les constructeurs automobiles n’est pas une mince affaire. Chez le concepteur de tissus d’intérieur automobile Trèves, de nombreux essais finissent à la poubelle, emportant avec eux toute l’ingénierie et la technicité de chaque prototype. Une partie de ces tissus sert d’enveloppes aux coussins du Bultan. Les coussins sont confectionnés par nos amis de chez Bilum

     

    A quoi correspondent les chiffres apposés aux noms de vos meubles?

    Nos produits sont faits presque exclusivement de déchets. Le numéro, à la fin du nom de nos produits, correspond à leur poids et donc à la quantité de déchets que vous sortez des poubelles en choisissant un meuble Maximum. C’est kilo après kilo qu’on fait bouger les choses ;)


    Nous fabriquons du mobilier avec des excédents de production industriels. Notre objectif est simple : proposer du mobilier de grande qualité, fabriqué en France et entièrement "recyclé".

    Une production involontaire, le tout à un prix abordable.

    Pour produire sa marchandise, une usine génère involontairement une deuxième production: celle de ses déchets. Chutes, pré-séries, ratés, pièces de calage, marges d'erreur, purges, déclassements, excédents... En France, l'industrie rejette un tiers de sa production sous la forme de rebus. On parle de 65.000 tonnes de matière chaque jour... Ce gaspillage résulte d'une économie particulièrement linéaire qui ne laisse jamais de seconde chance à la matière.

    Et pourtant, dans de telles quantités, les rebuts de l'industrie constituent une ressource abondante, sérielle, standardisée, parfaitement capable d'alimenter de nouvelles productions.Le surplus industriel est issu d'un véritable processus de fabrication. Au-delà d'une approche strictement "matière", propre au recyclage, nous le considérons pour sa forme, et pour toutes les qualités acquises au gré des étapes de sa production.

    Il est un objet, un semi produit sans avenir.

    Le réutiliser, c'est profiter de tout l'appareillage technique déployé pour sa transformation : machines, temps humain et savoir-faire constituent la véritable valeur des pertes de production. Exploiter cette valeur nous permet d'opérer un véritable tour de force économique, proposer des produits fabriqués entièrement en France, finis à la main, garantis à vie et à des prix abordables.

    Nous parcourons la France et ses industries pour recenser les productions de surplus industriels. Leur forme et leurs matériaux y sont aussi diversifiés que le paysage industriel lui-même. Mais ils ont un point commun: tous sont des produits standardisés. Nous fabriquons notre mobilier, en donnant à l'économie circulaire une dimension industrielle. Nous fabriquons des solutions en puisant généreusement dans les problèmes.

    De la conception à la finition

    La durée de vie d’un meuble dépend bien sûr de la qualité de sa fabrication, mais commence par une recherche rigoureuse d’ergonomie et d’élégance. Cette étape de conception est primordiale : à partir d’une ressource contraignante, elle permet de créer des objets sans compromis. Des pertes de productions Française Les excédents de production avec lesquels nous travaillons ne sont pas de simples morceaux de matière première. Premier gage de leur qualité, ils ont été produits dans des usines françaises, et portent en eux tout le savoir-faire et l'exigence de nos partenaires. Finis par nos blanches mains... C’est dans nos ateliers d’Ivry-sur-Seine que sont ensuite réalisées les opérations nécessaires au passage du déchet à l’objet. Cette dimension artisanale confère à notre mobilier la qualité et le niveau de finition irréprochable que seule la main sait donner.

    Nos meubles sont issus des poubelles et bien que nous ayons un faible pour l’économie circulaire, notre but est qu’ils n’y retournent pas. Nous les construisons donc pour qu’ils durent toute la vie. 



    La livraison se fait à domicile, un numéro de suivi vous est envoyé dès que le produits est pris en charge par le transporteur.

    Nous privilégions la prise de rendez-vous pour les gros colis.

    Nos frais de livraison dépendent de la valeur de votre commande, vous pouvez consulter nos tarifs sur la page de Politique d'expédition. [/product_description]

    [product_delivery]

    • Produit fabriqué sur commandeExpédié sous : 2 à 4 semaines
    • Expédié par : [brand]
    • Livraison à domicile du produit seul : 39€
    • Paiement par CB, Paypal ou Virement bancaire

    Nos frais de livraison dépendent de la valeur de votre commande, vous pouvez consulter nos tarifs sur la page de Politique d'expédition

    [/product_delivery]

    [short_description]Trop abîmées pour contenir les foules, les barrières de Police se plient en quatre pour vous servir de bancs[/short_description][product_description]
    Le mot de l'archi

    Cette banquette est composée de barrières de sécurité que la préfecture de police jette lorsqu’elles sont trop abimées pour contenir les foules. Les lattes de pin qui constituent l’assise proviennent des rejets d’un fabriquant de sommiers, la mousse des coussins d’une récupération de chutes de production de caoutchouc et le tissus qui constitue les coussins de Bultan est récupéré chez un concepteur de tissus automobile.

    Barrières de sécurité

     Bien que conçues pour être robustes, les barrières de sécurité sont mises à rudes épreuves.

    Leurs pieds sont leur talon d’Achille.

     Souvent écrasés, ils condamnent tout le cadre à la benne, même quand celui-ci est intact. Quelques cintrages, effectués par une machine spécialement conçue, transformeront les vieilles barrières Vauban en structure pour Bultan.

    Lattes de pin

    L’entreprise Bultex fabrique ses sommiers en pin. Pour des considérations esthétiques, la présence de nœuds dans le bois interdit à une petite partie des lattes d’encadrer le sommeil des clients. Caché sous les coussins du Bultan, le défaut invisible ici, permet de sortir toutes ces lattes de chemin de l'incinérateur.

    Mousse de haute qualité

     En dessous d’une certaine dimension, les chutes de productions de la Maison de la Mousse et du Caoutchouc sont jugées inexploitables. Conçus pour être fins et allongés, les coussins du Bultan exploitent cette perte qui entraîne chaque jour la mise au rebut de plusieurs m3 d’une mousse de grande qualité.

    Tissus automobiles

    Séduire les constructeurs automobiles n’est pas une mince affaire. Chez le concepteur de tissus d’intérieur automobile Trèves, de nombreux essais finissent à la poubelle, emportant avec eux toute l’ingénierie et la technicité de chaque prototype. Une partie de ces tissus sert d’enveloppes aux coussins du Bultan. Les coussins sont confectionnés par nos amis de chez Bilum

     

    A quoi correspondent les chiffres apposés aux noms de vos meubles?

    Nos produits sont faits presque exclusivement de déchets. Le numéro, à la fin du nom de nos produits, correspond à leur poids et donc à la quantité de déchets que vous sortez des poubelles en choisissant un meuble Maximum. C’est kilo après kilo qu’on fait bouger les choses ;)


    Nous fabriquons du mobilier avec des excédents de production industriels. Notre objectif est simple : proposer du mobilier de grande qualité, fabriqué en France et entièrement "recyclé".

    Une production involontaire, le tout à un prix abordable.

    Pour produire sa marchandise, une usine génère involontairement une deuxième production: celle de ses déchets. Chutes, pré-séries, ratés, pièces de calage, marges d'erreur, purges, déclassements, excédents... En France, l'industrie rejette un tiers de sa production sous la forme de rebus. On parle de 65.000 tonnes de matière chaque jour... Ce gaspillage résulte d'une économie particulièrement linéaire qui ne laisse jamais de seconde chance à la matière.

    Et pourtant, dans de telles quantités, les rebuts de l'industrie constituent une ressource abondante, sérielle, standardisée, parfaitement capable d'alimenter de nouvelles productions.Le surplus industriel est issu d'un véritable processus de fabrication. Au-delà d'une approche strictement "matière", propre au recyclage, nous le considérons pour sa forme, et pour toutes les qualités acquises au gré des étapes de sa production.

    Il est un objet, un semi produit sans avenir.

    Le réutiliser, c'est profiter de tout l'appareillage technique déployé pour sa transformation : machines, temps humain et savoir-faire constituent la véritable valeur des pertes de production. Exploiter cette valeur nous permet d'opérer un véritable tour de force économique, proposer des produits fabriqués entièrement en France, finis à la main, garantis à vie et à des prix abordables.

    Nous parcourons la France et ses industries pour recenser les productions de surplus industriels. Leur forme et leurs matériaux y sont aussi diversifiés que le paysage industriel lui-même. Mais ils ont un point commun: tous sont des produits standardisés. Nous fabriquons notre mobilier, en donnant à l'économie circulaire une dimension industrielle. Nous fabriquons des solutions en puisant généreusement dans les problèmes.

    De la conception à la finition

    La durée de vie d’un meuble dépend bien sûr de la qualité de sa fabrication, mais commence par une recherche rigoureuse d’ergonomie et d’élégance. Cette étape de conception est primordiale : à partir d’une ressource contraignante, elle permet de créer des objets sans compromis. Des pertes de productions Française Les excédents de production avec lesquels nous travaillons ne sont pas de simples morceaux de matière première. Premier gage de leur qualité, ils ont été produits dans des usines françaises, et portent en eux tout le savoir-faire et l'exigence de nos partenaires. Finis par nos blanches mains... C’est dans nos ateliers d’Ivry-sur-Seine que sont ensuite réalisées les opérations nécessaires au passage du déchet à l’objet. Cette dimension artisanale confère à notre mobilier la qualité et le niveau de finition irréprochable que seule la main sait donner.

    Nos meubles sont issus des poubelles et bien que nous ayons un faible pour l’économie circulaire, notre but est qu’ils n’y retournent pas. Nous les construisons donc pour qu’ils durent toute la vie. 



    La livraison se fait à domicile, un numéro de suivi vous est envoyé dès que le produits est pris en charge par le transporteur.

    Nous privilégions la prise de rendez-vous pour les gros colis.

    Nos frais de livraison dépendent de la valeur de votre commande, vous pouvez consulter nos tarifs sur la page de Politique d'expédition. [/product_description]

    [product_delivery]

    • Produit fabriqué sur commandeExpédié sous : 2 à 4 semaines
    • Expédié par : [brand]
    • Livraison à domicile du produit seul : 39€
    • Paiement par CB, Paypal ou Virement bancaire

    Nos frais de livraison dépendent de la valeur de votre commande, vous pouvez consulter nos tarifs sur la page de Politique d'expédition

    [/product_delivery]